Notre histoire


Nous sommes entrés dans le monde du Terre-Neuve le 22 octobre 2002 avec l’arrivée à la maison de Tokina, chiot Terre-Neuve femelle (lorsque je dis « nous », cela sous-entend mon père Daniel, ma mère Christine et moi-même Laura).

A cette époque, nous souhaitions seulement donner une compagne de jeux à notre Talya (une croisée Terre-Neuve/Border Collie) qui, pleine de vie, s’ennuyait toute seule. Nous étions très loin d’imaginer la suite de l’histoire…

Quelques mois plus tard, grâce à Internet, nous avons pu identifier les ascendants de Tokina et commencer à découvrir le “fonctionnement” du monde du chien de race et des expositions. Nous avons alors fait un pas de plus en nous lançant dans la confirmation de Tokina à titre initial ; en effet, si sa mère était confirmée, son père était trop jeune et pas encore confirmé lors de sa conception. En conséquence, bien qu’issue de parents de race Terre-Neuve, Tokina nous a été cédée sans certificat de naissance attestant de son appartenance à la race. Après un véritable "parcours du combattant" pour prouver que Tokina possédait toutes les caractéristiques de sa race, son statut de Terre-Neuve LOF a été acquis. A partir de là, nous avons pris plaisir à faire des expositions non seulement pour son palmarès satisfaisant mais, surtout, pour les agréables journées passées en compagnie d'autres passionnés qui, depuis, sont devenus nos amis.

La suite logique a fait que nous avons voulu lui faire faire une portée avec l’espoir de garder un bébé mais Dame Nature est intervenue et en a décidé autrement : suite à des soucis de santé, Tokina a été stérilisée.


la famille
Etant tous les trois « atteints du virus du Terre-Neuve », hors de questions d’en rester là et, le 25 juillet 2006, nous sommes revenus de Normandie avec Béléna des Sentiers Normands.

Le 30 octobre 2008, Béléna donne naissance à la première portée de notre affixe. Le papa est Ch Skipper's On the Board to Black Elk dit Skippy (prop: Gérard Bordes). Ce rêve de pouponner des petits Terre-Neuve est exaucé !
Bien entendu, nous avons craqués et 2 bébés sont restés à la maison : une femelle, Dubaï, et un mâle, Dream With You.
Déjà très heureux du chemin parcouru pour notre petit élevage, nous étions à 100 lieux de tous les événements positifs qui nous attendaient...

Le 30 novembre 2011, Béléna met au monde 4 bébés Gemmei-Tenno, Galicia, Gomeisa l'Etoile et Gully Bear qui sont tous restés à la maison !
Cette fois-ci le papa est Cannon Bear's Freedom (prop: Laurence Didier-Rolland).


En 2012 nous faisons l’acquisition d’un corps de ferme avec pratiquement 1 ha de terrain afin que les 4 pattes puissent s’ébattre.

Au fils des années Dream et particulierement Dubaï nés de la 1ère portée se sont révélés avoir des qualités très appréciées des juges d'expositions de beauté ce qui leur ont permis d'obtenir d'excellents résultats et même des titres de champions que nous étions bien loin d'imaginer !

La nationale d'élevage 2012 fut une journée inoubliable :
Dubaï recevait son diplôme "Championne du club 2011" mais durant l'expo, elle obtient le CACS qui fait d'elle une Championne de France et, pour couronnée le tout, accompagnée de son frère Dream et de sa soeur Doom, tous les 3 permettent au Sentier des Cardabelles d'obtenir la 1ère place en classe d'élevage. Que demander de plus !

Malheureusement l'horizon c'est très vite assombrit car une semaine après cette journée inoubliable de septembre, nous apprenions que notre 1ère Terre-Neuve Tokina était atteinte d'un cancer. Elle nous quitta le 26 novembre 2012 à l'âge de 10 ans.

Continuant sur leur lancée ... Dubaï obtient le titre de Championne Internationale de Beauté en 2013 et Dream, en 2014 !

Décembre 2015 fut chargé en émotions. Talya (croisée Terre-Neuve/Border Collie) âgée de 13 ans et demi nous quitte... 10 jours plus tard, le 23 décembre, Gemmei-Tenno fait naitre la 3ème portée du Sentier des Cardabelles qui est également la deuxième génération pour notre affixe.



Nous remercions toutes les personnes qui nous ont aidés, qui nous aident et qui nous aideront tout au long de cette aventure. Merci pour leur confiance.

"Du sentier des Cardabelles" pourquoi?

carline
Tout simplement parce que la Cardabelle est la plante emblème du Causse où nous adorons nous promener et faire des photos de nos chiens avec ce paysage grandiose en toile de fond.
En effet, ce gros chardon, dont le nom scientifique est la Carline à feuille d'acanthe, affectionne les pelouses sèches de moyenne montagne méridionale. Les Aveyronnais l'appellent aussi Cardon ou Cardouille et il était très apprécié par les bergers du Causse : jeune, son coeur était consommé tandis que ses feuilles épineuses étaient utilisées pour carder la laine des moutons qui paissent sur ces vastes étendues.
Il est aussi appelé le "baromètre du berger", le centre de son inflorescence se refermant à l'arrivée d'un temps pluvieux et s’ouvrant au retour du soleil. Enfin, séché, il est considéré comme un porte-bonheur que l'on accroche à la porte de sa maison ou des étables car il est cense veiller sur les animaux.